Quand je me vis suspendu…

Descente dans le puits
Ils n’eurent pas plutôt refermé la porte que, sans prendre la peine de traverser le vestibule, je sautai par la fenêtre et courus au puits. Alors, comme s’était penché mon gouverneur, je me penchai à mon tour. Je ne sais quoi de blanchâtre et de lumineux tremblotait dans les cercles frissonnants de l’eau verdâtre. Ce disque brillant me fascinait et m’attirait ; mes yeux étaient fixes, ma respiration haletante ; le puits m’aspirait avec sa large bouche et son haleine glacée ; il me semblait lire au fond de l’eau des caractères de feu tracés sur le papier qu’avait touché la reine. Alors, sans savoir ce que je faisais, et animé par un de ces mouvements instinctifs qui vous poussent sur les pentes fatales, je roulai …Lire la suite »

Tags : , , , , , , , ,